Souvent après des discussions à rallonge avec des ami/es et des ami/es d'ami/es dans des bars ou au restaurant, on me dit ceci : « Mais c'est fou ce que tu nous racontes là, pourquoi on nous informe pas de tout ça ? ».[1]

« Tout ça », c'est l'état de traque permanente de tout un chacun sur Internet.

C'est le recoupement massif d'informations, le suivi de site en site, le risque de voir des données personnelles se retourner contre nous.
C'est la transparence de nos échanges, la facilité d'accès à nos communications, le divergence grave entre nos notions de vie privée qui étaient valables jusqu'à 10 ans de cela et la réalité de la facilité d'accès à nos vie sur le Net.
C'est le risque du DPI, le Deep Packet Inspection ou Inspection Profonde des Paquets, le Graal de la surveillance sur Internet à écouter certains de ses partisans.

À chaque fois, je me dis qu'il faudrait que j'en parle sur ce blog, pour que plus de monde puisse y penser, considérer le(s) problème(s), absorber ça à son rythme.

C'est ce que je vais essayer de faire ici, ou tout du moins de commencer.

Le sujet est technique et pas glamour, mais il est important je pense et mérite un peu d'intérêt de la part des gens qui n'y connaissent justement rien.

Je vais essayer d'être synthétique, mais si jamais vous avez un peu lu ce blog, vous devez déjà savoir que ce n'est pas exactement un de mes points forts et que c'est probablement une promesse un peu vide. ;)

Et pour plus de lisibilité, je vais aborder chaque partie dans un billet différent.
C'est pas beau ça ?

Notes

[1] Et mes amis qui m'ont déjà entendu déblatérer plusieurs fois sur les mêmes sujets de me moquer gentiment en prévenant mes interlocuteurs/trices que la moindre question va relancer la discussion de 15 min. Au moins.