Sacré Morsay, self-made « truand de la galère » de son état.
Il s'agit en fait ce bon vieux Robert Morcet[1],

Tendre voyou

Tendre voyou, ça lui va bien.

Et ça explique mieux la charge homo-érotique latente de tout ce qu'il dit.

Notes

[1] Je n'ai pas la moindre idée de qui est R. Morcet, évidemment.